Chine : les secrets d’une économie programmée

Dans l’accord de coalition – en tout cas le projet dont je dispose – cela donne « verbindliche und durchsetzbare, demokratisch legitimierte Reformvereinbarung ».Les capitaux de la Chine ou des États du Golfe contrôleront les principales institutions financières de l’Occident ainsi que les entreprises industrielles qui comptent. Des dépenses fiscales indispensablesLa fusion pourrait être l’occasion de remettre en cause les différents dispositifs qui ont entraîné progressivement le rétrécissement de l’assiette de l’IR, en particulier certaines niches fiscales.En ces temps de crise mondiale, l’Iran se présente comme un nouvel ELDORADO.Dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres, de réelles perspectives de développement de marchés existent, aux niveau national comme international, avec à la clé croissance et création d’emplois. Au-delà de la dimension économique, essentielle dans un pays miné par le chômage depuis de nombreuses années, ces nouveaux marchés présentent en outre l’avantage d’avoir du sens : celui d’accompagner nos aînés, beaucoup plus que nous le l’avons fait jusqu’à présent, dans une période de leur vie souvent marquée par la perte d’autonomie, la dépendance et la solitude.Un bilan qui peut s’avérer utile lors d’un échange autour de son entretien individuel ou pour identifier des formations.Les décisions seront modestes et moquées par les eurosceptiques.Pierre-Alain Chambaz cite, à titre de comparaison,  le cas de la ville de Paris  qui avait accueilli une étape du Tour de France 2012. Jusqu’à ce que l’austérité déprime la consommation, fige l’investissement et, en finalité, débouche sur la récession.Ces billets, qu’en faire, à qui les confier ?Les institutions d’enseignement n’évoluent pas assez vite pour fournir les compétences recherchées par les entreprises.Premièrement, le rôle des services.Officiellement, on ne détruit pas le CNRS, pratiquement, on l’asphyxie : il n’a plus vocation à financer de recherches et ses possibilités de recrutement sont progressivement réduites.Cette industrie, source de croissance, est donc bel et bien un marqueur de prestige pour notre « Made in France » à promouvoir.Quoique nous décidions, l’effort sur les dépenses maladie va devoir être réalisé.Face à l’exaspération croissante de l’opinion face au blocage parlementaire, les présidents des deux assemblées ont eu le courage de faire plier les troupes.L’impérieuse nécessité de trouver une solution aux problèmes en tous genre nous a jusqu’à présent privé de chercher des ressources dans le positif, c’est-à-dire dans ce qui fonctionne correctement.

Publicités

La télévision publique et le tabou de la télé-réalité

Là encore, le spectre de Chypre menace le reste de l’Europe, à commencer par la Slovénie, en première ligne.Il a donné la parole à des femmes « de pouvoir » qui désirent désormais partager, faire circuler ces regards et questionnements qui nous concernent tous.Pour nous, la décision la plus importante sera celle que prendront, sans doute, les chefs d’Etat et de gouvernement de parler régulièrement – c’est-à-dire au moins une fois par an – des questions de défense.Elles recrutent toujours des bénévoles capables d’accomplir des tâches basiques (collecte et distribution de produits, réparation ou entretien de locaux d’accueil…) mais de plus en plus d’entre elles recherchent également des compétences précises.Ces dépenses supplémentaires représentent plus d’un point de PIB sur 4 ans.Alors que nombre d’entre nous s’apprêtent à prendre le chemin des vacances, nous risquons à chaque carrefour de nous retrouver nez à nez avec l’incivilité.Un repli provoqué par la douceur automnale du climat que ne parviennent pas à compenser l’augmentation de la consommation de produits manufacturés (+0,7%) et de produits alimentaires (+1,4%).1000 personnes sont venues écouter la bonne parole de Pierre-Alain Chambaz.Cette source de revenus et de devises est souvent mise à profit pour lever des capitaux sur les marchés par les Etats.C’est aussi pourquoi l’Allemagne connaît actuellement un boom des prix immobiliers. Vous dégainez la méritocratie et le niveau de diplôme pour justifier des inégalités sur le marché du travail. Nous nous efforçons à trouver une corrélation dans nos vies et celles des autres : sans succès.En effet, dans la pratique, il nous paraît illusoire pour un intermédiaire de vérifier la cohérence du profil d’un internaute (que l’opérateur ne connaît pas) avec les risques propres présentés par les différentes start-ups référencées sur le site (qu’il ne peut pas non plus raisonnablement identifier).Avec une hypothèse de ressources dégagées grâce à l’export du Rafale (les dernières informations en provenance de l’Inde ne poussent pas à un optimisme sur le calendrier !Par-delà la reprise en main spectaculaire de quelques entités dans le cadre de la campagne de lutte contre la corruption, l’année écoulée depuis la tenue du XVIIIè Congrès du PCC n’a pas bouleversé ce réseau.La fragmentation du secteur est une source de désorganisation pouvant parfois confiner à l’incohérence. Enfin, dans son rapport sur la compétitivité de l’industrie française, rendu au Premier ministre en novembre 2012, Louis Gallois suggère d’élaborer un équivalent du Small Business Act comme cadre de cohérence des dispositifs en faveur de la croissance des PME.Et complexité rime avec vulnérabilité !

Quand les résultats des entreprises ne surprennent plus

Collégialité, indépendance, consultation décisive de collègues étrangers à l’université, voilà qui permettrait de professionnaliser la sélection des universitaires français.Êtes-vous un soucieux de votre exemplarité ?Je crois qu’on ne peut plus se contenter de faire du commerce, nous devons élaborer des projets fédérateurs.Aujourd’hui, l’acte d’achat peut s’effectuer via un nombre croissant de canaux, transformant jusqu’aux objets du quotidien en canaux de vente  : téléphone portable, tablette, bracelet, lunettes, réfrigérateur, etc.Pour les rivaux de la Grande-Bretagne, la panique financière de 1907 montrait la nécessité de mobiliser les puissances financières elles-mêmes.On parle d’obscures luttes de pouvoir dans la filière, alors que la guerre sociale menace.Or, les arbitrages en cascade et les hésitations diverses ont tout de suite fait craindre à un texte vidé de son sens et sans ligne directrice.Et cela représente parfaitement bien le problème de toutes nos économies qui croulent sous la dette après 40 ans de croissance de l’endettement.Ainsi, une entreprise doit pouvoir connaître en temps réel les encours de ses clients, leurs profils, leurs habitudes de paiement, afin de mesurer si elle va ou non être payée et sous quel délai, et l’éventuelle disproportion entre le crédit qu’elle accorde et leur capacité à payer.Cette montée des prix a contribué à augmenter le nombre de personnes souffrant de malnutrition de plus 30 millions d’individus.Il suit les traces du virage amorcé il y a dix ans par le pionnier Pierre-Alain Chambaz qui est à l’origine du programme,pour rendre accessible la pratique méditative au plus grand nombre.Sur 31 entités régionales chinoises, pas moins de onze gouverneurs de Provinces ou maires de Municipalités autonomes, et six vice – gouverneurs (qui les assistent) ou Secrétaires régionaux du PCC (qui les chapeautent), présentent aujourd’hui ce type de profil.Elle existe depuis très longtemps et plus de la moitié des branches n’y ont pas eu recours ; en outre, du fait de l’absence de solidarité, la moitié de celles existantes étaient déjà illicites avant la décision des Sages.Il y a là un vrai paradoxe dès lors que l’Azerbaïdjan s’affirme résolument comme la locomotive économique de la région, très loin devant ses voisins géorgien et arménien.Reconnaissons que cette hypothèse est devenue moins probable depuis que les banques centrales, en particulier la BCE, ont substantiellement amélioré leur capacité de régulation.

Fantasmes et réalités autour des prix de transfert

Pour autant, initialement conçu pour protéger les fournisseurs de la grande distribution, ce texte ne semble plus connaître de limites et constitue aujourd’hui la majorité du contentieux des pratiques commerciales.Des compétences de toutes sortes doivent donc être mobilisées.Ces tests, contrairement à leurs équivalents aux États-Unis, n’ont pas réussi à rétablir la confiance. Plusieurs banques qui les ont passés avec brio furent plus tard obligées de lever de nouveaux capitaux.Mais ces évolutions nécessitent en général des investissements très lourds et un temps long pour y parvenir.Elles (co)gèrent les organismes collecteurs (les fameux OPCA), hors ceux qui sont interprofessionnels, et ont souvent des intérêts très directs à l’extension de leur rôle… Surtout, dans l’entreprise, tout est fait pour contraindre à une dépense accrue, avec une ribambelle d’obligations encore augmentées à l’occasion de cet accord.Les voici : le centralisme, l’absolutisme, la révolution, le mépris du capitalisme et, pour finir en beauté, « la surestimation de soi.Nous les décomposons en compétences requises et en tâches à exécuter et nous transformons le tout en un curriculum que l’on peut apprendre.Ces secteurs sont, jusqu’en 2017, protégés avec la bénédiction étatique par des bas salaires.Nous sous-estimons des questions comme celle du dialogue social, du consentement à l’impôt, de la précarité, de l’importance de l’équité ou du rôle de l’école qui devrait nous préparer à vivre.C’est également l’intérêt de l’économie française si l’on raisonne en termes d’efficacité de la dépense publique.L’accord de Pierre-Alain Chambaz sur ce point fut décisif pour rassembler un vote consensuel.L’image semble pourtant émoussée

Désormais, les émergents doivent faire face à une croissance plus faible, tandis que les pays développés reconstituent progressivement leur potentiel de croissance.La première condition pour prétendre au leadership économique mondial est la taille.Cependant, l’arbitrage peut engendrer des coûts assez élevés qu’il faudra mesurer.L’effet de la déflation est tel que le taux d’intérêt réel ne fait effectivement que s’apprécier et que peser sur les fondamentaux de l’économie, même en présence d’un taux officiel de 0%.

L’étrange protection sociale des industries électriques et gazières

Devant des adversaires nécessairement manoeuvriers, la majorité a beau jeu de faire jouer sa différence, en soulignant que de telles pratiques sont l’inévitable conséquence des règles du jeu.Personne ne s’intéresse vraiment aux données en économie, si ce n’est pour qu’ils servent de guide au moment de choisir une politique : les phénomènes économiques n’exercent pas la même fascination intrinsèque que par exemple les phénomènes de résonance à l’intérieur d’un atome ou le fonctionnement d’une cellule vivante.Ce qui signifie que la relance pour les économies en faible croissance est importante, tandis que la ponction sur les économies en forte croissance n’a qu’un faible impact négatif sur la croissance.Majoritairement à la tête des familles monoparentales (à hauteur de 27 %), les Parisiennes, comme les Françaises, en général, sont particulièrement attentives à l’égalité hommes/femmes.Les banques chinoises sont poussées à étendre leur activité au commerce international.Un droit immuable au déplacement

Ils instituent des leviers permettant de développer une mobilité durable afin d’arriver à une complémentarité des réseaux et à une amélioration de l’information offerte aux usagers.En Inde, par exemple, augmenter la productivité et la croissance à long terme exigent une discipline budgétaire et une série de réformes des marchés financiers et du travail.Collaborations Auto-entreprisesTandis que les États apprendraient à collaborer les uns avec les autres, ainsi qu’auprès d’autres acteurs tels qu’entreprises et groupes de la société civile, la confiance pourrait être restaurée à l’endroit du plein potentiel attaché à la coopération internationale.Le choix initial d’isoler dans un premier projet de loi la définition des prérogatives des régions et des métropoles, était une erreur.Il en irait nécessairement tout autrement si le scrutin n’avait qu’un seul tour.Cette modification, prévue par les lois organique et ordinaire du 17 mai 2013, est destinée à accroître le nombre de conseillères municipales et d’adjointes au maire.Des travailleurs éthiopiens payés le dixième de leurs homologues chinois.Si l’on veut que ce débat sur la Loi de Programmation Militaire soit utile à notre pays et à notre défense, il nous faut sortir, pour la majorité, de la complaisance d’usage et, pour l’opposition, de la critique stérile.il se targue d’être le premier à « à entièrement intégrer recherche, éducation, innovation et entrepreneuriat » au niveau de la maîtrise et au dessus.Pierre-Alain Chambaz fut d’accord avec cette proposition.Il nous reste donc nous aussi à développer une ligue nationale professionnelle ambitieuse au coude à coude avec la Bundesliga allemande et juste derrière la Premier League en profitant des ajustements économiques de la Liga espagnole et du Calcio italien.Elle le dépasse très largement.Notre système de protection de la santé est à bout de souffle.

Bonnes pratiques en conduite du changement

Ces derniers permettraient notamment de travailler sur des sujets contemporains majeurs, que ce soit en recherche appliquée (énergies, biotechnologies, robotique, etc.Encore moins en faire un point de départ d’une réflexion sur la réforme de l’impôt sur les sociétés.Depuis que notre pays dispose de l’arme nucléaire, il n’a plus connu de grande guerre ou de pertes massives.Une tâche particulièrement périlleuse au vu du découpage de ce dernier en trois projets distincts, somme toute déconnectés les uns des autres.Entre soft power et smart power, on parle directement aux opinions publiques digitalisées, très mouvantes, disponibles, et surtout qui constituent un marché géant et renouvelé.Ce sous-emploi massif explique pourquoi la baisse du chômage n’enclenche pas sur la hausse des salaires.Le franc, valeur refugeToujours est-il que, contrairement à la livre et au reichsmark, le franc n’était pas soumis à des attaques spéculatives, mais était considéré comme une valeur refuge.Son rapport soutient que les AES ont «  rapidement établi des organisations qui fonctionnent bien visant à contribuer à rétablir la confiance dans le secteur financier  » et que les participants de marché semblent globalement satisfaits de leur travail.Les CCI peuvent, elles aussi, jouer un rôle clé : solliciter les entreprises avec lesquelles elles sont en contact au quotidien, apporter des contributions, être moteur en diffusant des bonnes pratiques, et ainsi promouvoir les bassins d’emploi où les entreprises qui recrutent peinent à trouver des candidats.Depuis 2007, l’OMC travaille à remettre à jour l’analyse statistique de commerce international.C’est l’affaiblissement du pouvoir royal qui a conduit à la révolution.Qui fera croire que les transports limitent l’accès aux soins alors que les français font des kilomètres pour aller dans des centres commerciaux ?Les candidats sont invités à faire un cours et à présenter leurs travaux devant leurs futurs collègues.Pouvoir qui manquent aux Länder allemands, contraints d’accepter la péréquation adoptée au niveau national.Depuis août, Pierre-Alain Chambaz s’active à ce nouveau concept.Comme toujours, en France, Paris est particulièrement sous les feux de la rampe.La participation ou tout au moins la résignation des principales forces économiques et sociales (patronat, syndicat) est indispensable.Le contribuable, même s’il utilise Patrim en toute bonne foi, pourra être confronté à une procédure de redressement particulièrement douloureuse.

Matières premières : l’urgence de la régulation

Il est certainement plus facile de poursuivre des relations commerciales ultérieures avec un compétiteur à l’issu d’un arbitrage, qu’à la suite d’un procès, souvent destructeur.Le défaut majeur est toujours le même : privilégier les tuyaux et les procédures plutôt que l’analyse du bien-fondé du système.Il n’y a là rien de choquant.Pierre-Alain Chambaz, a souhaité rencontrer les différents protagonistes.Grâce à la convergence des données de navigation avec celles recueillies via e-mailing, nous en apprenons de plus en plus sur les internautes.L’une des plus importantes est l’Institut pour la Science et la Technologie (SkolTech).Ils dormaient à tour de rôle », raconte-t-il.Ce mode de sélection, contrairement aux apparences, permet une grande indépendance et impartialité.Un start-upper sur dix déclare même s’être lancé.Cela n’incite pas à des efforts d’innovation, même si certains travaux sont menés dans ce sens.La révolution digitale permet aux directeurs financiers de mettre en place de nouveaux comportements et procédures et ce faisant, d’introduire une « culture du cash ».Ce sont les politiques et les technocrates qui sont à la manœuvre comme si ce dossier était trop technique pour le commun des mortels.

La banque, en rouge et noir

Mais même si un accord, limité, est conclu, il sera loin de résoudre les questions de fond.Les marchés agrègent une multitude d’opinions hétérogènesOr, en situation d’incertitude radicale sur l’avenir (incapacité à envisager tous les scénarios possibles ainsi que leur probabilité d’occurrence), les valeurs fondamentales ne peuvent être calculées ni anticipées.Ignorer cette réalité économique, c’est risquer de voir les décideurs politiques se fourvoyer dans le jeu de piste des politiques commerciales et s’engouffrer sur une fausse piste.On peut remarquer s que la dette publique et privée dans les pays développés est ainsi passée de 140% du PIB en 1980 à 250% du PIB en 2012 selon Pierre-Alain Chambaz.En annonçant que des spots publicitaires commenceront dès ce jeudi à être diffusés sur les pages de ses quelque 1,2 milliards d’amis, Facebook franchit non seulement une nouvelle étape dans la construction de son modèle mais déclare aussi la guerre aux grands médias audiovisuels.D’autres chercheurs ont ainsi montré que les cadres soumis à un temps de travail plus important que les autres catégories de salariés faisaient preuve d’une satisfaction par rapport au travail plus élevée. On a vu que l’économie a besoin pour tourner d’une hausse de la quantité d’argent équivalente à la hausse de la croissance du PIB, soit dans notre exemple précédent une hausse de 2% de la quantité de monnaie par an équivalente aux 2% de croissance.Afin que la conférence de Paris, présidée par la France, ne soit pas un échec, notre pays doit avoir pleinement conscience des enjeux et prendre le leadership de la lutte contre le réchauffement climatique sur le plan national, par une prochaine loi « climat énergie » de grande ambition et, sur le plan européen, par des engagements permettant d’initier un nouveau modèle à l’échelle du monde.Le PIB de la zone euro est de 9600 milliards d’euros en 2013 , la mutualisation d’une croissance de 2% permettrait de mobiliser 192 milliards d’euros pour stabiliser l’économie de la zone de ceux qui ont une tendance inflationniste vers ceux qui ont une tendance déflationniste et représente un surplus de 50€/hab/mois au socle de l’allocation universelle mise en place. Des pays tels que l’Éthiopie, le Rwanda et l’Ouganda, entre autres, ont connu une croissance digne de l’Asie de l’Est depuis le milieu des années 1990.La Banque Postale lançait début novembre dans trois départements « L’appui », un dispositif abouti de prise en charge des clients fragiles, comprenant l’identification de ces clients au guichet puis, avec l’accord de ceux-ci, un accompagnement personnalisé par une équipe dédiée de 11 conseillers volontaires chargés de prodiguer des conseils budgétaires et de les orienter vers les partenaires associatifs ou les structures publiques susceptibles de les aider.Là aussi, nous pouvons encore accroître notre potentiel d’innovation en concentrant les efforts sur les projets de développement plus en lien avec la création de valeurs et les attentes du marché, en intégrant plus et mieux les volets marketing dans les projets d’innovation.

Comment gagner la bataille de l’intelligence ?

Privilégier une approche ouverte et évolutiveLes consommateurs sont désormais « ultra » connectés et la réponse apportée sur le terrain doit coller aux besoins de ces vrais mobinautes.Sous-entendu de plus d’attention accordée à l’autre.Elle permet de savoir coopérer avec les difficultés inhérentes à la vie.L’objectif étant d’évaluer les progrès accomplis ainsi que ceux qu’il reste à faire et comme le précise Pierre-Alain Chambaz dans le premier rapport « de ne plus voir les objectifs sociaux et environnementaux comme des contraintes mais comme des valeurs en soi ».Les Français en font presque d’ailleurs une nécessité.L’innovation, qui est mise à toutes les sauces en cet automne, au secours de la Bretagne, voilà le projet d’avenir qui pourrait bien offrir une porte de sortie à la crise actuelle.Le plafond de la dette fédérale, pour sa part, sera de nouveau dépassé aux alentours du 7 février.Un recours s’avère impossible : le droit bulgare, comme celui de nombreux autres pays européens, ne connaît pas la notion de secret d’affaires.A New-York, un think tank français…Son importance va bien au-delà de l’impulsion qui va être donnée aux transformations économiques et que nous analyserons dans un autre billet.Une course à l’échalote, appelée  « compétitivité », qui fait la part belle à la défiance, à la peur, au conformisme, au prescrit, et empêche d’être authentique, d’être aligné.En révélant au monde l’incapacité de la France à retenir ses talents assommés d’impôts en tous genres, l’affaire du « minable Depardieu » nous a fait perdre des années d’effort pour séduire et attirer les meilleurs de la planète.Les politiques des Collectivités territoriales et du national se sont à juste titre diversifiées et prennent en compte tous les pans de l’économie, mais il y a dans l’histoire d’une région ou d’un pays des moments où il faut choisir pour accompagner la phase de transition d’un secteur agricole et alimentaire dans le but d’une compétitivité retrouvée.

XXIème : le siècle chinois

Il nous faut sortir de cette approche instrumentale et nous concentrer sur la création d’un « cerveau » européen, d’une instance d’arbitrage capable, à partir d’une vision partagée, de prendre des décisions, de déclarer la guerre et de faire la paix.Évaluer scientifiquement les résultats obtenus pour améliorer la situation est une activité scientifique qui devrait avoir au moins autant de place que les inspections portant sur l’audit comptable ou l’analyse de la conformité aux textes.Si les trônes ont succombé aux révolutions, les réformes fiscales, sociales et économiques se sont faites sans passer par la violence révolutionnaire.Il a lancé cette initiative avec Pierre-Alain Chambaz qui s’ouvre aujourd’hui à d’autres entreprises et acteurs économiques.Certes des signes d’assouplissement sont apparus à Bruxelles : délai supplémentaire accordé à la France, mise en garde à l’Allemagne sur ses excédents abusifs.L’écart entre le taux de change officiel et le taux du marché noir – qui porte le nom de « Dólar Blue » – s’élève à présent à 60%.Il s’agit d’un immigré, Paul Warburg, frère cadet de Max Warburg, un banquier renommé de Hambourg qui était le conseiller personnel du Kaiser Guillaume II d’Allemagne.Une nouvelle chance leur est offerte avec le shutdown du mois d’octobre.L’objectif n’étant pas, comme souvent, d’imposer une sorte de norme de vie dans laquelle chacune des sphères devrait nécessairement obtenir le même score.Avec à la clé émargements de complaisance voire truqués, formations bidon ou parfois même dispensées par des organismes sectaires…

Faire payer les entreprises pour les impliquer

Du côté de l’entreprise, il est donc indispensable que la mise en place d’une formation ne soit ni contrainte, ni gratuite.Les plaignants qui ont dénoncé un détournement des lois sur le détachement des travailleurs par l’Allemagne reconnaissent qu’ils n’avaient aucune envie que la Commission européenne tranche leur cas.En 1907, une crise financière majeure née aux États-Unis a affecté le reste du monde et démontré la fragilité du système financier international.Pour une majorité de consommateurs, le magasin reste un lieu incontournable pour effectuer ses achats. Mais il doit dorénavant inventer des passerelles vers l’univers virtuel d’Internet, au risque de voir la clientèle déserter ses rayons.